16 Allée du Commandant Charcot
44000 Nantes

Du mercredi au samedi
De 14h à 19h et sur rendez-vous

Suivez-nous sur :

Facebook Instagram

Exposition

Obsédés textuels

Exposition collective

Du 5 novembre 2011 au 22 décembre 2011

Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau
Obsédés textuels - Exposition collective ©Paul Pouvreau

Commissariat de Jean-François Guillon

Obsédés textuels interroge le signe, le texte, et leur présence ou leur absence dans le paysage contemporain, qu’il soit visuel ou mental. La lettre, le mot, le texte, thèmes centraux dans le travail de Jean-François Guillon, sont abordés tant dans leurs dimensions plastiques que littéraires. Les œuvres présentées traitent de la figure de la lettre (Paul Pouvreau), d’autres mettent en scène le mot, ou sa disparition (Emmanuel Régent) et le texte, son inscription (Guillaume Millet). Enfin, le sens contenu dans un terme ou une expression est disséqué, réinterprété (Armelle Caron).
La variété des propositions étonne : vidéo (Alix Delmas), sculptures (Olivier Nerry), photographies (David Michael Clarke) ou encore création typographique (Catherine Zask) constituent le fonds de cette rencontre. Des productions méconnues des artistes conviés sont exposées.

Trois grandes thématiques se dégagent de ce corpus artistique : le politique (Philippe Cazal), l’économique (Raffaella della Olga) et la sexualité (Anne-James Chaton) ; trois champs où le langage joue un rôle prédominant.
Au travers de cette exposition, ces artistes cherchent à révéler ce que Philippe Artières nomme « une raison graphique, un pouvoir de l’écriture qui imprime à nos vies des façons de penser et d’agir. » (in Les Enseignes lumineuses, Bayard, 2011).

Sur une proposition de Jean-Michel Jagot, Jean-François Guillon invite Marie-Pierre Duquoc dans le cadre d’une lecture du deuxième acte de TravaYé!.

La lecture a eu lieu le samedi 19 novembre, cette manifestation est une co-production artyevents et Galerie RDV.