16 Allée du Commandant Charcot
44000 Nantes

Du mercredi au samedi
De 14h à 19h et sur rendez-vous

Suivez-nous sur :

Facebook Instagram

Exposition

I am a cocktail

Exposition de Michaela Sanson-Braun

Du 10 septembre 2022 au 22 octobre 2022

Michaela Sanson-Braun, APÉRO-VISIOSCULPTURE, 2021 ©Grégory Valton
Michaela Sanson-Braun, BREAKFAST WITH LUCIO, 2022 ©Fanny Trichet
Michaela Sanson-Braun, Plate,Toast, Toast, Plate, Plate, Plate,Toast, Toast, Toast, Plate, Plate, Plate, Plate, Butterrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr (en pyramide), 2022 ©Michaela Sanson-Braun
Michaela Sanson-Braun, DAY #45 - Tricks of the trade from the Slade, ©2020 Michaela Sanson-Braun

Du 10 septembre au 22 octobre 2022, RDV présente I am a Cocktail, une série de nouvelles œuvres de l’artiste Michaela Sanson-Braun qui fait suite à sa récente exposition Il faut que tu revoies ta copie en collaboration avec le FRAC des Pays de la Loire et le département Maine-et-Loire à l’Atelier Legault, Ombrée d’Anjou.

Le travail de Michaela Sanson-Braun défie toute catégorisation facile, elle crée des déconstructions hybrides qui jouent avec les hiérarchies de l’art classique et l’objet décoratif ou fonctionnel du quotidien. Les objets et les images sont manipulés et pénétrés de juxtapositions surréalistes dans des œuvres qui se déplacent avec une dextérité ludique à travers les médiums de la peinture, du dessin, de la sculpture, du collage, de la vidéo et de la performance. Ses œuvres uniques créent un langage visuel qui est à la fois froidement conceptuel dans ses références réfléchies et considérées
à l’histoire de l’art, tout en restant spontané, éruptif et expressionniste dans les collisions qu’elle présentent.
Cette exposition rassemble des œuvres dans lesquelles la maîtrise de Michaela Sanson-Braun dans la manipulation des matériaux et de l’imagerie en organisations perverses est joyeusement promulguée. Des chefs-d’œuvre sont entremêlés ou détournés dans le domaine domestique, montrant une irrévérence délibérée à l’égard de leur position dans le canon de l’histoire de l’art.

Malicieusement moquées, les œuvres sont réitérées sous la forme d’un objet non fonctionnel. Souvent inquiétantes dans leur familiarité déformée, leur re-figuration déclenche des lectures nouvelles et anarchiques qui restent suggestives plutôt que didactiques. L’autorité inhérente d’une image ou d’un objet est déplacée et rendue obsolète lorsque la grandeur d’un Turner se transforme en une disposition de sièges à pompons et inconfortable ou que l’entaille puissante et symboliquement investie d’un Fontana devient un support à toasts plus fonctionnel.
À l’emplacement spécifique de la galerie à Nantes, dans un quartier réputé pour la prolifération des sex-shops, Michaela Sanson-Braun a répondu par de nouvelles œuvres qui développent ce langage de l’avilissement des hiérarchies et du bouleversement du pouvoir de manière plus explicite que jamais. Les structures et les goûts sont entrelacés, digérés, régurgités et amoureusement combinés en objets de paradoxe, déroutants mais agréables dans leur frustration perverse. Le décoratif et le fonctionnel, le low-brow (sans prétention intellectuelle) et le high-brow (l’intellectuel), l’objet du désir - sa perturbation et sa corruption - deviennent les ingrédients et les saveurs qui sont secoués ou mélangés pour créer un nouveau langage subversif et une logique volontairement illogique.
Clare CHAPMAN