16 Allée du Commandant Charcot
44000 Nantes

Du mercredi au samedi
De 14h à 19h et sur rendez-vous

Suivez-nous sur :

Facebook Instagram

Exposition

CESIUM

Exposition de Baptiste Debombourg

Du 14 janvier 2012 au 18 février 2012

CESIUM - Baptiste Debombourg-©Baptiste-Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg
CESIUM - Baptiste Debombourg ©Baptiste Debombourg

Assimilé par le corps humain comme du potassium, le césium 137 déforme notre corps par sa toxicité. Cet élément invisible agit insidieusement dans les radiations, et détruit la matière vivante
.
L’exposition CESIUM explore cette déformation de la réalité, un dérèglement au sens propre comme au sens figuré. A l’instar du renversement récent de certaines dictatures, sans oublier le conflit géopolitique qui se joue autour de l’arme nucléaire, l’exposition pose cette question du bouleversement d’un ordre établi, et nourrit l’horreur ou l’imaginaire qui se déploient lors d’un tel cataclysme.

La pratique de Baptiste Debombourg est libre, il dessine, prend des photographies, réalise une sculpture, un film. Chez lui, le support n’a que peu d’importance, chaque projet naît d’une réflexion, de rencontres, d’une curiosité renouvelée, une observation minutieuse de la réalité. Tous ses projets sont liés d’une manière ou d’une autre à un aspect des relations humaines : nos erreurs, nos doutes, nos désirs, nos perceptions de certaines réalités.

Les produits pauvres comme le bois aggloméré ou les mégots de cigarettes sont privilégiés, ils deviennent des prétextes, et dévoilent la conduite qu’ils imposent. Le travail de Baptiste Debombourg cherche à induire l’espace possible entre la réalité et l’idéal que l’on tente d’atteindre. L’artiste est représenté par la Galerie Patricia Dorfmann, à Paris.

« Le travail de Baptiste Debombourg reproduit jusqu’à l’absurde les codes d’identification de masse. Jusqu’où peut aller l’hystérie collective dès lors que le refoulement désagrège nos désirs. Le monumental, le triomphal se transforment alors en petits actes pour agir à l’occasion ensemble, de sourires en coin en acerbes participations… »
Claude Lévêque

Dans le cadre de son exposition au sein de la galerie RDV, Baptiste Debombourg est invité à la Maison des Chercheurs Etrangers de Nantes, mardi 24 janvier à partir de 18h30, pour une conférence sur l’Art & l’Architecture. L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Site de l'Association Chercheurs Etrangers à Nantes