16 Allée du Commandant Charcot
44000 Nantes

Du mercredi au samedi
De 14h à 19h et sur rendez-vous

Suivez-nous sur :

Facebook Instagram

Lithographies

Summer spree

Sarah Derat

La plasticienne reprend les photographies de Russel Williams diffusé par la presse. « En 2010, le colonel de l’ « Air Force » canadienne Russell Williams est condamné pour deux meurtres au premier degré et quatre-vingt-deux cambriolages durant lesquels il s’empare de sous-vêtements féminins qu’il collectionne. À chaque pièce de lingerie répond deux photographies minutieusement mises en scène. […] Un bertillonnage tout à fait contemporain sensiblement marqué par le voyeurisme aujourd’hui inhérent à notre condition de spectateur. » Le titre est un jeu de mots, « a spree » en anglais peut se référer à une succession d’actes frénétiques, on parle de shopping spree pour qualifier une séance un peu folle et exagérée ou d’un killing spree lorsqu’il s’agit de nombreux homicides perpétrés en très peu de temps. Le terme «spree» fait donc référence à la fois à la mode et à la mort. Le mot « summer » quant à lui
renvoie aux collections de vêtements par saison. Le propos de Sarah Derat n’est pas tant de mettre en avant un fait sordide que de questionner notre rapport à l’image, à son utilisation et son sens.

Summer spree

2012

65 x 50 cm

100 €