16 Allée du Commandant Charcot
44000 Nantes

Du mercredi au samedi
De 14h à 19h et sur rendez-vous

Suivez-nous sur :

Facebook Instagram

Exposition

ElectroWine

Exposition de Cécile Benoiton Maugerie

Du 17 septembre 2013 au 21 septembre 2013

ElectroWine 2013 ©ElectroWine
Cécile Benoiton, La dent dure, vidéo noir et blanc (captation). 00,24 minutes. 2012
Cécile Benoiton, La dent dure, vidéo noir et blanc (captation). 00,24 minutes. 2012
Cécile Benoiton, La dent dure, vidéo noir et blanc (captation). 00,24 minutes. 2012
ElectroWine Maison du vin de Nantes Cécile Benoiton ©Galerie RDV
ElectroWine Maison du vin de Nantes Cécile Benoiton ©Galerie RDV

A l’occasion des ElectroWine, manifestation présentant la Folle Blanche -nouvelle appellation de l’AOC Gros plant-, l’agence de communication Apapa invite RDV à présenter le travail d’un artiste à la Maison des vins de Nantes.

Cécile Benoiton propose un ensemble de vidéos et une sculpture où le gros plan domine.

« Mon travail de vidéo mené depuis 2005 est confronté à l’envahissement et à la saturation des images produites quotidiennement.
Je m’inscris dans une production qui privilégie un flux restreint. Le travail commence par l’observation de mon environnement, je cherche à débusquer l’indicible, je traque l’action, la situation, la matière ordinaire qui contient un potentiel d’exploration, de captation et de transformation poétique, burlesque, et à signification polysémique.
L’image est débarrassée de tout ce qui est superflu. Peu de couleur, peu de sons, des temps très courts. Tout ce qui n’est pas nécessaire est supprimé. Il s’agit de filmer au plus près du sujet, d’être précise et d’éviter les dispersions.
J’attache une importance à la place du regardeur à qui je fais une proposition de déplacement de sens sans chercher à imposer une direction privilégiée.
Les gestes, les actions que je filme et pousse à l’excès jusqu’au débordement, à l’absurdité sont communs, banals. Je fais l’épreuve de la densité, des limites, des résistances par la vidéo.
Le temps des vidéos est étiré et s’ajoute en parenthèses. Il devient de ce fait compact et dense.
J’organise un bras-le-corps de l’image, une lutte de territoires visuels, temporels, une résistance à l’engloutissement du présent.
Le volume et le dessin s’inscrivent en amont ou en aval du travail de vidéo et, bien qu’ils apparaissent dans un process différent, sont liés aux mêmes problématiques que la vidéo. »
Cécile Benoiton