CHIRON Arthur

Dernière mise à jour le 01 décembre 2017

Arthur Chiron vit et travaille à Angers. Il a obtenu son diplôme national supérieur d'expression plastique(DNESP) en 2015 à l'Ecole supérieure des Beaux-arts d'Angers (ESBA TALM). Actuellement chargé de l’atelier CAO/DAO (Conception assistée par ordinateur/Dessin assisté par ordinateur) à l’Esba-TALM

 

« Mon travail porte une attention particulière aux spécificités de certains contextes. J’explore leur histoire, leurs dimensions politiques et institutionnelles qui peuvent se révéler visibles par leurs formes architecturales dont j’examine les failles, les brèches, les interstices. J’exploite et manipule des espaces ou des situations pour révéler leurs particularités, leurs symptômes et leurs refoulés : en déceler tantôt les potentialités, tantôt les aberrations. Mon champ d’investigation est vaste et multiple et chaque moment de la vie peut potentiellement faire l’objet d’une impulsion esthétique.

Sans être exclusive, la notion d’architecture tient une place importante dans ma recherche plastique. Mon expérience professionnelle de collaborateur d’architecte m’a éveillé sur la complexité des enjeux liée à l’acte de bâtir. Cette réflexion a généré des objets critiques sur l’architecture et la manière que nous avons d’habiter. (885, Make me concrete, Home sweet home dessins et installation).

L’espace public est également saisi dans sa « physicalité », sans consentement, de manière furtive, et génère diverses intrusions sculpturales, structurelles et performatives. (Sculpture de fortune, Structure de fortune,Châtelain clandestin, 11 février 2005)

Mes recherches ne se limitant pas uniquement à l’espace de la ville, la structure (architecturale, mais aussi administrative) des lieux d’expositions est également sujet à préoccupations plastiques. Au-delà de leur aspect d’espaces monstratoires, ils peuvent devenir l’objet même de l’intervention. (Démolition de Notre Dame de Corbeil, Sans titre, Closed, unfortunately).»

 

www.arthurchiron.com

 

 

 
© Arthur Chiron
Photo 1; Démolition de Notre Dame de Corbeil, installation in situ, marqueur sur tableau blanc, 90x120cm,
Photo 2: Faussaire, ephemera (600 exemplaires), 140x78mm, 2016
Photo 3: 21-13 (TA PLUS GROSSE RACLEE), dessin à l'encre, 15x20cm, 2015
Photo 4: Sans titre, trame horizontale, dimensions variables, colonne, copeaux de peinture, diamètre 18x30cm, 2013
Photo 5: Quelques jours du mois d'aout, dessin à l'encre, 15x20cm, 2014

 

Expositions
  • Stonehenge Exposition collective du 11 juin au 23 juillet...
Voir aussi