Bottereau Laura & Fiquet Marine

Dernière mise à jour le 07 avril 2016

Laura Bottereau et Marine Fiquet vivent et travaillent à Nantes. Elles ont entamé leur démarche collective depuis 2013 à l'école Supérieure des Beaux-Arts d’Angers dont elles sont respectivement diplômées en 2015 et 2014 avec les félicitations du jury.

Ensemble elles ont mené plusieurs projets d’expositions, personnelle au Pad d’Angers en 2014 ou collectives comme Dogs from hell en 2016 à la galerie Patricia Dorfmann à Paris ou encore Leave the kids alone à la galerie des Franciscains de Saint-Nazaire, deux commissariats de Julie Crenn. Elles participent à la Biennale de la jeune création de Houilles au printemps. A l’automne 2016, elles participeront à un projet collectif au centre d’art contemporain de Pontmain suivi par une exposition personnelle à la Gâterie de la Roche-sur-Yon.

« Nous nous attachons à aborder l’enfance et les cruautés qui y gravitent dans le champ du simulacre et de la théâtralité. Nos mises en scène, dessinées ou installées, proposent des instants, des actes suspendus. Le cauchemar y est éveillé et le péril volontaire. Le choix de l’enfance n’est pas anodin et ses couleurs layettes ne sont que fausses naïvetés.

Nous détournons des éléments symboliques de l’enfance et du jeu pour venir leur apporter de nouvelles charges affectives. Ces décalages entraînent les figures enfantines vers de nouveaux registres où animalité et corps-paysages sont teintés d’absurde et d’ironie.

Ces corps tenus en inertie dans le temps et l’espace mouvant de l’enfance s’organisent, dans leurs démarche, comme des générateurs de désirs. Le rapport au corps y est envisagé sous la forme du costume et du faux semblant. Les figures enfantines viennent mettre en jeu et se jouer des apparences. Leurs différents états de corps tendent vers des jeux de dominations et des préoccupations dites d’ « adultes » : corps sexués, corps sexuels, corps genrés.

Ce remaniement d’images mentales, pensées et réalisées à deux, revisite un ensemble de thèmes renvoyant à l’acceptation d’une réalité flottante construite sur le feint : l’en deçà des apparences. »

 

 

www.laurabottereau.com

www.marinefiquet.com

 

 

 

© Laura Bottereau & Marine Fiquet

Photo 1: Courtoisies, feutres et encre de chine, 40x50cm, 2015
Photo 2: Installation, 2014, éléments de taxidermie, bois, textiles, plâtre, métaux, corde, plumes.
Photo 3 : Bonhomme de neige de haut en bas, encre de chine et feutres, 10,5x14,8cm, 2015
Photo 4: locus solus, encre de chine et feutres, 29,7 x 42cm, 2013
Photo 5: l'ennui des jeunes corps, Jeu de dames en peuplier sérigraphié. Dessins, encre de chine et feutres, 50x50cm, 2014.

 

 

 

Expositions
  • Stonehenge Exposition collective du 11 juin au 23 juillet...
Voir aussi