Paradeis Florence

Dernière mise à jour le 13 mars 2014
« Les photographies de Florence Paradeis sont des arrêts sur image, des “sélections” dans le réel.
À travers ses mises-en-scène très étudiées, l’artiste nous donne à réfléchir sur notre quotidienneté. Elle ne présente pas simplement la réalité, elle l’interprète.
Elle nous place face à des scènes de la vie quotidienne desquelles se dégage cette inquiétante étrangeté imposée par la théâtralité. Comment un geste simple, répété quotidiennement, s’il est isolé et accentué, peut devenir inquiétant, absurde, voire inhumain.
 
Dans un premier temps, on reconnaît des gestes superficiels, d’une banalité évidente mais une observation attentive permet de découvrir un monde revisité avec ironie.
La composition de ses photographies particulièrement précise, les couleurs vives à la limite de la saturation, la pose des acteurs… tout est exagérément travaillé alors que l’on est projeté dans le simple rapport intime qu’entretient l’homme avec son intérieur et les objets qui l’entoure.
 
Le théâtre de la vie s’impose à nous et l’instant ainsi figé s’ouvre à de multiples interprétations paradoxales.
 
De la même façon que les photographies, les oeuvres vidéos utilisent certaines techniques cinématographiques – le hors-champ, l’ellipse, le contrechamp – comme autant de références à un autre temps et un autre espace. Elles tentent une synthèse paradoxale entre l’image fixe et l’image mouvement pour faire advenir une troisième image où se maintiennent ces deux
vitesses contradictoires. »
 
extrait du site de sa galerie IN SITU, Paris
 
Légende visuel : Florence Paradeis, spiegel, 2012. Impression numérique, édition N°1/3 + 1 E.A
courtesy Galerie IN SITU, Paris ©
Expositions
Voir aussi