Guillon Jean-François

Dernière mise à jour le 22 juin 2012

Jean-François Guillon, né en 1965, vit et travaille actuellement à Paris.

Il développe depuis une dizaine d'années un travail de dé-construction du signe écrit, à travers une approche drôlatique de la question du sens, se situant à mi-chemin entre poétique et signalétique. Sculptures, installations, photographies, dessins, chacune de ses productions envisage de façon sensible l’espace du texte et des idées. Après avoir traité de “l’en-deçà” de l’écriture, il a finalement laissé le texte écrit faire irruption dans son travail : les mots sont souvent articulés dans des poèmes visuels aléatoires, ou des dispositifs aux formes simples conçus à l’occasion d’expositions, d’interventions en milieu urbain, ou sur la scène pour le spectacle vivant.

Il est le lauréat de plusieurs bourses, prix, achats et résidences (Un pour cent artistique en Région Centre en 2009, Aide à la première exposition en 1998, résidences en Slovaquie, Grande Bretagne, Allemagne depuis 1991).

De 1998 à 2006, il co-dirige la galerie d'art contemporain Ipso Facto (Nantes) avec Jean-François Courtilat, et a réalisé plusieurs expositions en tant que commissaire d'exposition, dont, récemment, "Bancale" au POCTB d'Orléans en 2008. Il a publié le livre "Choses lues", avec un texte d'Olivier Cadiot, chez Manuella éditions en 2008. Enfin, il travaille depuis 2006 avec le metteur en scène Didier Galas et a pris en charge la conception visuelle (scénographie et costumes) de ses derniers spectacles : "Les pieds dans les étoiles", (tournée nationale jeune public en 2009), "La Flèche et le Moineau", d’après Gombrowicz (Centre Pompidou et tournée nationale en 2009), "3 cailloux", d’après Gombrowicz (Festival d'Avignon en 2008 et reprise en 2009), "Paroles horrifiques et dragées perlées", d’après Rabelais (Centre Pompidou et tournée nationale en 2007), "Devoir est vertu héroïque", d’après Rabelais (tournée nationale en 2006). Il a également collaboré avec les chorégraphes David Rolland et Véronique Albert.

 

Expositions personnelles (sélection)

2009 - Réduction du paquet d’ondes, Galerie RDV, Nantes

 

2008 - Ce que je pense, Maison de la Culture de Bourges

              - Les Mots Habités, Espace 93-Victor Hugo, Clichy-sous-bois

              - Choses lues, Manuella éditions, Paris et Librairie Géronimo, Metz

              - Mess is more, Le pays où le ciel est toujours bleu, Orléans

2007 - Le nom le plus long, Le Bateau Feu - Le Kursaal, Dunkerque

 

Expositions collectives (sélection)

2010 - Artifices/Artefact, Musée Bernard d'Agesci, Niort

             - Chic Art Fair, Cité de la Mode et du design, Paris

             - Son filetage mord dans la matière et sa tête tient l'assemblage (#1 système B. Arte Bricola), galerie SMP, Marseille

             - [accords & désaccords], une exposition de sculpture, L'Atelier-espace de la ville de Nantes

 

2009 - SxS dans R volet 3, Galerie Dohyang Lee, Paris

              - SxS dans R volet 2, Galerie jeune Création

              - SxS dans R volet 1, La Générale en Manufacture, Sèvres

              - Murmures murés, Les futurs de l’écrit, Abbaye de Noirlac

              - Dessins atomiques, Salon de l’enfance, Kursaal de Dunkerque

 

2008 - Bancale (carte blanche à Jean-François Guillon), POCTB, Orléans

 

2007 - Cabinet politique, Villa Cameline, Nice

              - Tout le monde peut un peut, La Périphérie, Malakoff

 

http://guillon.blogspot.com/

 

Expositions
Voir aussi