La galerie RDV est heureuse de présenter Sideways into the Distance, une exposition collective montrant les travaux récents de quatre plasticiens originaires de Cardiff (Pays de Galles, UK). Cette exposition est le premier chapitre d’un projet collaboratif entre la galerie RDV et l’ArcadeCardiff Gallery. La suite du projet prendra également la forme d’une exposition collective de cinq artistes nantais sélectionnés par la galerie RDV, à l’ArcadeCardiff Gallery en août 2018. Ces deux événements s’inscrivent dans le cadre de “SWITCHed”, un programme d’échanges continus entre artistes internationaux. Le titre choisi pour cette exposition se veut fédérateur et n’est pas un thême en soi. Il s’agit plutôt de voir en celui-ci l’évocation d’un moment fugace, une situation dans le temps et l’espace propice à nourir l’imagination et les échanges d’idées. A l’image d’une carte blanche, les artistes sont donc encouragés à communiquer et à mettre en forme ce dialogue au travers de leurs productions. Ces quatre plasticiens ont été choisis pour leurs pratiques artistiques très variées qui illustrent bien la grande diversité créatrice issue de Cardiff et du reste du pays de Galles. 

Lara Davies définit son travail comme une méthode de représentation explorant la perception même de la peinture. Son approche de l’image se fait au travers d’écrans de toutes sortes, créant ainsi une distance entre elle-même et sa source d’inspiration. La “source-sujet” est transformée en quelque chose de très éloigné de sa fonction originale et le résultat confère souvent un degré d’importance nouveau au sujet étudié, équilibré par l’élément ludique contenu dans ses peintures. Lara Davies aime observer ce qui a été perdu, ce qui a été acquis et ce qui a changé dans le processus numérique de transformation de l’objet. Quand les qualités intrinsèques de ce dernier deviennent des éléments distincts de l’image sur l’écran, alors Lara Davies les transpose sur la toile. 

Pascal-Michel Dubois est un artiste multidisciplinaire particulièrement intéressé par le détournement d’objets, l’assemblage, le photomontage et la photo composite. Il accumule et manipule des matériaux très divers afin de créer des moments incisifs et intrigants. Son travail est un dispositif invitant le spectateur à questionner et à examiner l’étendue de sa connaissance et de son imagination. Pascal-Michel Dubois est intéressé par la capacité que l’art possède à nous transporter depuis l’espace-temps et le moment present vers un autre espace. Ainsi, son oeuvre est-elle toujours en chantier et réinterprète constamment le tissu du réel.

 Victoria J E Jones est une artiste et une chercheuse galloise créatrice d’oeuvres plastiques multi-sensorielles qui visent à explorer l’empathie et l’attachement à un lieu, un espace, et plus précisement le point d’équilibre entre un sentiment de sécurité et une impression de danger. Pour Jones, un espace physique, un mot, un geste ou une odeur peuvent être les facteurs d’une transition émotionnelle intense. Le travail de Victoria J E Jones est basé sur des recherches scientifiques avec comme points d’intérèts la géographie humaine, l’anthropologie, la science neurologique, la biologie humaine et la psychologie. Son travail relève de l’installation multimédia combinant objets, photographie, vidéo, audio et pièces olfactives. 

Jason Rouse est un plasticien irlandais multidisciplinaire. La source de son travail réside dans cette zone inexplorée située entre l’art dit “conventionel” et les technologies numériques. Jason Rouse s’approprie et réinvente simultanément des élements de l’histoire de l’art et de la culture populaire. Son oeuvre examine les problèmes de société : conflits, communautés, immigration, mais également la culture contemporaine de l’internet, ses simulations et ses distortions de la réalité. Le numérique et l’art traditionel convergent dans son oeuvre, donnant naissance à des résultats inopinés et surprenants. Jason Rouse peint des paysages de jeux vidéos, expérimente avec l’espace, les objets virtuels et l’impression en 3D. Il a aussi développé plusieurs jeux électroniques intéractifs ainsi que des oeuvres sonores. Jason Rouse est avant tout un artiste du numérique, même si généralement il continue d’utiliser ses pinceaux pour créer. 

 

A propos de “SWITCHed”:

“SWITCHed” est un programme d’échange d’artistes mit en chantier en 2017 par la galerie “ArcadeCardiff” et qui se concentre plus particulièrement sur les communautés artistiques des villes jumelées de Nantes et de Cardiff. En ces temps de transformations ou l’inquiétude nous accapare, il semble juste de renouveller notre concentration sur les cités, leurs importances, leurs profils et leurs liens… On dit que les systèmes sociaux, culturels et écologiques sont beaucoup mieux gérés lorsque les utilisateurs de ces systèmes s’auto-organisent plutôt que lorsqu’ils sont administrés par un pouvoir extérieur et distant. Le remplacement des hiérarchies par un réseau de cités, de régions ou même par des organisations non-gouvernementales pourrait être une partie de la solution dans le futur, tout autant que l’art contemporain qui, de part sa nature transformative, tient toute son importance dans cet avenir.