Anne-James Chaton développe un travail multipolaire ancré dans une lecture assidue des matérialités textuelles qui structurent le quotidien des sociétés contemporaines. Cette littérature pauvre, faîte de documents divers édités par des machines innombrables, reçus de banque, tickets de caisses, tracts promotionnels, cartes de fidélités, cartes de visite, titres de transports, etc..., nourrit une recherche poétique, sonore et plastique développée dans des projets individuels ou en collaboration avec des artistes d’autres horizons.

Au rythme de cadrages et de techniques puisés dans l’histoire de la littérature, de la musique ou de l’art, ces matières prennent la forme de partitions de poésie sonore (Événements 99), de livret de performance (Napoli Napoli avec le metteur en scène Benoît Bradel), de textes-tableaux (Autoportraits, Portraits), de chansons (In The Event avec le groupe The Ex, Valade Martial avec le groupe Innocent X), d’installations (Papier peint, FamilyMart et Compagnie) ou d’objets (Intérieurs). A ces formes répond une recherche sur les supports qu’il s’agisse du passage du livre (Événements 99) au CD (Le journaliste avec le guitariste Andy Moor, Unitxt avec l’artiste allemand Carsten Nicolaï - aka Alva Noto), du cadre de la page à celui de l’affiche (Portrait, Un monde merveilleux), du texte imprimé à l’exposition du document original (Papier peint, how i’m becoming a japanese boy, FamilyMart et Compagnie), ou de l’aplat de l’information à sa reconstitution dans l’espace (Intérieurs). Cette attention continue portée aux littératures de basse intensité l’a accompagné lors de ses déplacements à l’étranger, à l’occasion de nombreuses performances données sur des scènes littéraires, rocks ou électroniques. Aussi d’autres langues (Portrait, Retouches, FamilyMart et Compagnie) sont-elles venues enrichir cette recherche, qu’il se soit agit d’en introduire les sonorités et les graphies aux projets écrits, sonores ou plastiques. Cette dimension polyglotte de son travail l’a conduit à collaborer avec des artistes étrangers, tels que le groupe de rock hollandais The Ex, le guitariste anglais Andy Moor, le compositeur grec Yannis Kyriakides ou le musicien d’électronique allemand Carsten Nicolaï - aka Alva Noto. Anne-James Chaton a reçu en 2005 la bourse Encouragement du Centre National du Livre et a bénéficié, en 2006, du soutien de la Mission Stendhal du Ministère des Affaires Etrangères pour son projet d’écriture autour de la ville de Naples (Italie). Il a été lauréat 2008 de la résidence d’artiste de la Villa Kujoyama à Kyoto, au Japon, Ministère de Affaires Etrangères-Cultures France. Anne-James Chaton siège à la commission poésie du Centre National du Livre depuis 2009.